mardi 5 décembre 2017

Je connais une fille dont le sourire pointu Est plus cruel que celui de Nosferatu

« Je connais une fille dont le sourire pointu
Est plus cruel que celui de Nosferatu
Le crucifix qui descend entre ses deux seins
Ferait se damner un saint.
On se brule les yeux sur sa chevelure blonde
Comme s'il on revenait d'une cave profonde
Le gout de sa personne comme celui de l'ail
Me reste dans la bouche je doute qu'il sans aille.
Il sembe que l'amour sois parfois un charme bien pire
Que celui que l'on prête au prince des vampires.
 »